Rendez-vous du 19 au 22 octobre sur le stand 5N130 pour découvrir le groupe Deveryware et nos solutions en gestion de crise.

Milipol met en avant les dernières solutions et technologies développées par les plus grands groupes pour répondre aux missions des effectifs militaires et policiers.

Ce sera l’occasion pour Crisotech de présenter :

  • CAIAC, sa solution de cartographie numérique, outil indispensable pour l’aide à la prise de décisions
  • les exercices de crise cyber : dans un monde de plus en plus sujet aux cyberattaques, Crisotech propose des exercices sur-mesure pour se confronter aux risques cyber et entraîner les équipes à développer leurs compétences, intégrer les « best practices » et protéger les sites d’éventuelles attaques.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à prendre rdv sur le site du groupe Deveryware.

Du 19 au 22 octore, rdv sur le stand 5N130 !

Demander votre badge d’entrée

Le 27 septembre dernier a eu lieu au théâtre de la Madeleine, la 15ème édition de la cérémonie des Trophées de la Sécurité, organisée par Republika Sécurité & Sûreté récompensant les projets portés par les acteurs issus du domaine de la sécurité/sûreté.

Le projet Médaille d’Or pour le projet « Intrusion Game »

Crisotech en collaboration avec Naval Group remporte la Médaille d’Or des Trophées de la Sécurité édition 2021, dans la catégorie co-construction d’un service entre un grand groupe et une PME pour le projet commun « Intrusion Game ». Il s’agit d’un test grandeur nature avec la mise en place d’une intrusion sur le site Naval Group Ollioules dans le Var par les employés de Crisotech qui ont tenté de déjouer certaines mesures de sûreté élaborées par le groupe.

Voici quelques exemples de scénarios testés en réel sur site :

  • Tenter un accès sur site sans badge ;
  • Réaliser des prises de vue extérieures ;
  • Tenter un accès en zone sensible derrière un collaborateur autorisé ;
  • Laisser accessible une clé USB piégée.

Cette simulation a permis, via un vecteur de sensibilisation innovant, de sensibiliser l’équipe sûreté de l’établissement Naval Group sur les enjeux de la protection de l’information ainsi que sur la sûreté du site en plus de permettre une prise de conscience accrue des dangers d’intrusion sur site.

Cet intrusion game s’est également accompagné d’une simulation de gestion de crise permettant à Naval Group de découvrir ses forces et ses faiblesses en matière de sûreté.

Ce projet place définitivement l’humain au cœur du dispositif pour sensibiliser les collaborateurs et se prémunir de l’espionnage industriel !

Lors de 3 tables-rondes des experts de la gestion de crise, des acteurs de secteur public et du secteur privé ont pu aborder des sujets d’actualité tels que la pandémie, la crise d’origine cyber ou encore l’innovation en gestion de crise. Cet événement été organisé en partenariat avec Riskintel. 

Table ronde n°1 : Une pandémie et après ?

Autour de cette table ronde sont abordés les impacts de la pandémie inédite du COVID-19 sur la continuité d’activité, le RETEX que l’on peut établir après une année de confinement et télétravail successifs et de quelles manières les organismes privés et publics peuvent se préparer aux crises de demain.

Des thèmatiques abordées par nos intervenants :

  • Muriel LEVEQUE – Directrice sûreté et gestion de crise, KORIAN
  • Thierry MENUET – Responsable prévention des risques – sécurité sureté santé, CCI PARIS IDF
  • Ziad TOUAT – Docteur en biologie – Consultant, CRISOTECH

Table ronde n°2 : Raconter sa crise cyber, victime ou complice ?

Le domaine cyber représente une menace de plus en plus importante et peut engendrer des conséquences considérables sur les organismes privés mais aussi publics. Comment gérer la communication en cas de crise d’origine cyber ? Quels impacts sur la réputation ? Comment informer les clients et les collaborateurs ?

Ces thèmes ont été abordés par nos intervenants :

  • Damien BANCAL – Journaliste – Fondateur du site ZATAZ.COM
  • Richard DEGUETTES – Directeur général, LIBERTY SPECIALTY MARKETS
  • Manon DESJARDINS – Consultante, CRISOTECH
  • Pascal TARDIEU – Directeur des Services Généraux et Assurances, PIERRE FABRE GROUP

Table ronde n°3 : Quelles innovations pour gérer les crises de demain ?

Les outils d’aide à la gestion de crise ne cessent de se multiplier au cours de cette dernières années notamment grâce aux innovations techniques. Quelle place pour la technologie dans la gestion de crise ? L’intelligence artificielle au service de la gestion de crise ? Quels défis pour l’intelligence humaine et les outils numériques ?

Autant de questions qui ont été abordés lors d’échanges entre nos intervenants :

  • Louis BERNARD – Directeur général et fondateur, CRISOTECH
  • Tony CONSTANT – Chef de Mission, MINISTERE DE LA TRANSITION ECOLOGIQUE
  • Joëlle RIETJENS – Responsable Gestion de crise et Continuité d’Activité, GROUPE EDF

Toute l’équipe de Crisotech tient à remercier les participants ainsi que Yasmine Douadi de RISKINTEL, notre présentatrice officielle pour cet événement.

Depuis le 31 août, Crisotech – Gestion de Crise a officiellement racheté RESILIENCY.

Crisotech a repris 100% des activités de Resiliency, mais également ses missions, ses expertises et ses équipes.

Si vous êtes intéressé par CAIAC le logiciel de #cartographie dynamique de crise, une formation SAIV unique en France ou une formation à la gestion de crise ou communication de crise, n’hésitez pas à nous contacter.

Le domaine spatial comme nouveau « champ de menaces »

L’Espace se présente aujourd’hui comme un enjeu stratégique majeur pour les Etats et, comme un milieu de confrontation militaire à l’instar de l’espace cyber ou encore du milieu terrestre. Les conflits spatiaux reposent principalement sur l’attaque des satellites de communication ou de renseignement avec des conséquences qui pourraient être considérables pour l’Etat qui en serait victime.

En ce sens, la France renforce depuis plusieurs années son arsenal spatial et intègre la stratégie spatiale comme une composante à part entière de sa stratégie militaire globale.

Un exercice militaire spatial apparaît dès lors comme nécessaire afin de tester les capacités de défense françaises dans ce nouveau champ de menaces.

Une simulation jamais créée en Europe, scénarisée par Crisotech

L’exercice Aster X – en référence au premier satellite français lancé en 1965 et au guerrier gaulois de bande dessinée – constitue un test stress des systèmes des armées de l’Air et de l’Espace. Il vise également à évaluer les capacités de protection des satellites français.

Cet exercice militaire qui s’est tenu au Centre national d’études spatiales (CNES) à Toulouse a eu pour scénario principal une situation de crise entre deux puissances : l’une doté de capacités spatiales et l’autre bénéficiant d’un accord d’assistance militaire avec la France. Et, de cette crise découle un ensemble d’évènements spatiaux menaçants à l’instar de l’introduction de débris dangereux dans l’atmosphère.

Cet exercice a nécessité près d’un an de préparation pour l’équipe de Crisotech afin de créer un scénario complexe et réaliste d’un conflit spatial.

Grégoire Romatet, directeur des opérations à Crisotech vous en dit plus sur la réalisation de cette simulation inédite !